Participez

Le gouvernement du Manitoba se sert de la pandémie de COVID-19 pour justifier sa décision d’imposer des mesures d’austérité qui porteront préjudice aux services publics et à l’ensemble de la population manitobaine.

Les établissements postsecondaires ont été appelés à réduire leur budget. Ces compressions toucheront des milliers de travailleurs et travailleuses et porteront atteinte à notre capacité à innover et à dispenser une éducation de qualité. Et elles ne marquent que le début des actions gouvernementales à l’encontre du secteur public du Manitoba.

C’est inacceptable.

Le temps n’est pas à la réduction des services publics. Au contraire, il est temps d’accroître les investissements publics dans nos services publics. Il est temps de soutenir les travailleurs et travailleuses du secteur public et de les appuyer dans le rôle essentiel qu’ils ou elles jouent au Manitoba dans la lutte contre la COVID-19.

Participez à notre campagne, battez-vous à nos côtés pour soutenir les services publics manitobains et demander que le gouvernement provincial :

  1. Reconnaisse publiquement que le Manitoba se situe dans la moyenne des provinces canadiennes pour ce qui est du ratio de la dette au PIB. Comme d’autres provinces, il a le pouvoir d’investir dans l’avenir;
  2. Annule toutes les coupes budgétaires dans le secteur public et finance tous les services publics nécessaires pour faire en sorte que notre tissu économique et social survive au virus;
  3. Présente un plan de redressement économique clair qui tienne compte de la nécessité de maintenir un secteur public essentiel, y compris l’enseignement postsecondaire;
  4. Fournisse des données détaillées sur la façon dont l’argent des impôts est dépensé, c’est-à-dire combien et où, pour la santé des Manitobains;
  5. Reconnaisse que le gouvernement provincial envoie des messages contradictoires : en public, il déclare que les coupes sont temporaires, mais en privé, il dit qu’elles sont permanentes et il rejette les propositions qui éviteraient des licenciements;
  6. Au lieu d’affaiblir des institutions publiques vitales pour le tissu économique et social de la province, le gouvernement doit augmenter le financement et l’autonomie des universités!

Vous voulez bien signer?

Will you sign?